Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Pas à pas vers Santiago de Compostela
  • Pas à pas vers Santiago de Compostela
  • : étape par étape nous nous rapprochons de Saint Jacques de Compostelle, à la découverte des paysages, des monuments, des pélerins et de la population.
  • Contact

Recherche

27 avril 2008 7 27 /04 /avril /2008 16:20

Nous sommes arrivés aujourd'hui, 27 avril, à Sahagun, après bien des péripéties. l'étape Castrojeriz/Boadilla s'est passée sans encombres. Mais à l'arrivée, les jambes de Jeanne n'en pouvait plus et le lendemain nous avons dû la confier au Centre de Salud le plus proche pour soigner une tendinite naissante. C'est le sort de beaucoup de Pèlerins, il faut boire au moins 4 litres d'eau (bien sûr) pour éviter ce type de problème.
Quelques photos de ce parcours et des étapes suivantes :



 

Photo traditionnelle à Castrojériz, avant le départ vers Boadilla.



 

La difficulté de la journée se dessine au loin, à flan de colline, derrière les deux peupliers.


Nous voilà aux pieds du mur. Y arrivarem !

 Nous y sommes arrivés !

 


Et, après quelques 20 km, nous nous ressourçons à Boadilla, dans une auberge très reposante. Les statues de Pèlerins plantées au milieu du gazon, symbolisent bien les aléas du Camino.
De Boadilla, nous nous sommes ensuite rendus à Villalcazar de Sirga, 20 km plus loin.


De bon matin, les deux Pèlerins continuaient à se plaindre, ça va être au tour de Jeanne !

 


 


Au départ, nous suivons le canal de Castille, dans un concert de chants d'oiseaux et parfois de grenouilles.


Nous passons devant les célèbres 4 écluses abandonnées de tout trafic fluvial depuis les années 1950, avant de faire une pause à Fromista.


 


Nous laisserons Jeanne aux bons soins d'un taxi pour qu'elle puisse rejoindre l'auberge suivante à Villalcazar de Sirga. Non sans avoir visité la magnifique église romane dédiée à Saint Martin.


Le Camino longe la route, un pèlerin malchanceux a laissé sur les bornes qui balisent ses godasses qui n'en pouvaient plus.

Dans le village de Revenda de Campos, un autre Pèlerin nous encourageait à continuer.

Et à Villalcazar de Sirga, un autre nous a invité à partager le pot de l'amitié. Nous retrouvons Jeanne, reposée mais pas suffisamment. Nous la ferons conduire demain, en taxi, au centre de Salud de Carrion de los Condes, que nous rejoindrons à pied.

Après s'être rassurés du sort de Jeanne, nous continuons notre chemin vers Calzadilla de la Cueza. Nous nous sommes donnés rendez-vous à Sahagun, lui avons laissé un téléphone portable pour ne pas la perdre.

À notre arrivée à Carrion, nous tombons sur un sympathique groupe de cagotes sportives.

 Puis sur une portion goudronnée, nous nous faisons doubler par des Pèlerins malins et bricoleurs, des mules de trait authentiques.


Nous arriverons enfin à l'auberge de Calzadilla de la Cueza oú nous retrouverons Emile (qui en est à 68 ans à son 6ème Camino) et un Toulousain cycliste avec lequel nous apprendrons grâce à un SMS reçu par Jojo que le Stade Toulousain venait de gagner sa participation à la finale européenne de rugby.
Aux dernières nouvelles, Jeanne va mieux, nous ne la récupérerons que demain, car le dimanche, en Espagne, on respecte le jour du Seigneur : On ne travaille pas !




Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Claude - dans Camino 2008
commenter cet article

commentaires

Mouette Vigoureuse 28/04/2008 20:14

alors! avez-vous récupéré Jeannette ? en pleine forme ! Hélène a appelé et a pris de vos nouvelles ; a bientot et bisous à tous les quatre !

Jean Claude 28/04/2008 22:01


c'est fait ! Jeannette a regagné la Troupe.


valochencarton 27/04/2008 19:58

bon courage à tous... surtout à Jeanette qui vous retrouvera en pleine forme pour continuer le camino en votre compagniebises à tous