Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Pas à pas vers Santiago de Compostela
  • Pas à pas vers Santiago de Compostela
  • : étape par étape nous nous rapprochons de Saint Jacques de Compostelle, à la découverte des paysages, des monuments, des pélerins et de la population.
  • Contact

Recherche

22 novembre 2011 2 22 /11 /novembre /2011 16:39

Nous allons prendre de la hauteur lors de cette journée.

 Atlas_0.jpg

 

Mais auparavant, un petit arrêt chez les Potiers du bord de route nous permet de faire quelques emplettes de poteries utilitaires.

 

 Atlas_1.jpg

 

L'approche du Massif de L'Atlas se déroule sans problème, les panneaux de signalisation nous indiquent régulièrement la conduite à tenir. Quoique ! nous rencontrerons un camion de paille surchargé, des minibus à impériales bondés, des portions de route dégradées, ... Des pentes à 8 ou 10 % que l'on monte tranquillement, mais que l'on descend avec prudence.

 

 

 

Les paysages alternent entre zones arides et zones cultivées aux couleurs chatoyantes.

 

Atlas_11.jpg 

 

Habitation ou bergerie ?

Atlas_7.jpg

 

 

Au détour d'un virage, nous découvrons une vallée fertile. Dans l'oued, des lavandières sont occupées à leur tâche habituelle.

Atlas_12.jpg

 

 

 

 

Il n'y a rien à brouter sur la route, mais conduits par leurs berger et bergère, les moutons changent tout simplement de pâturage.

Atlas_16.jpg

 La route est à tout le monde ! 

 

Même pour les ordures ménagères de ce petit village. Mauvaise publicité pour le petit hôtel miteux qui nous fait face. Nonchalant, son propriétaire attend le client.

Atlas_17.jpg

 

 

 

 

 

 

Ce n'est pas pour tempérer la production d'huile dans son véhicule, mais pour admirer les paysages,

Atlas_22.jpg

 

 

Pour cueillir une figue de Barbarie, qu'il modère sa vitesse.

Atlas_23.jpg

 

 

Nous arrivons à Marrakech, le coup d'oeil n'est plus aussi bucolique ! 

Atlas_25.jpg

 

 

La circulation est plus dense.

Atlas_26.jpg

 

 

Pas de gendarme couché pour ralentir le trafic ... Des herses et un arrêt obligatoire.

 

Atlas_27.jpg

 

Aussi la circulation en ville est plus fluide.

Atlas_28.jpg

 

 

La célèbre mosquée de Marrakech est en vue.

Atlas_29.jpg

 

 

De plus en plus proche.

 

Atlas_30.jpg

 

La Koutoubia et ses jardins sont devant nous.

 

Atlas_31.jpg

 

 

Nous parquons nos véhicules "dans un parking gardé" et cherchons un hôtel tout proche.

 

Marrakech_2.jpg

 

Une fois installé(e)s, douché(e)s et sur notre 31, Jojo, en fin connaisseur, nous amène sur la place Jamaâ el Fna pour un tajine maison,

 

Atlas_34.jpg

 

suivi d'une première initiation à la visite du souk.

Partager cet article

Repost 0
Published by Colombus - dans Camino 2011
commenter cet article

commentaires

Marijo 23/11/2011 19:40


Du Mali, je fais à chaque message votre parcours, une autre façon de voyager dans un autre pays du soleil....dans une semaine,  je vais rentrer et voir que les arbres n'ont plus de
feuilles.....ici j'ai du mal à croire que je suis au mois de novembre ! M.Jo

LaGonne 23/11/2011 14:58


Il y a des moments dans la vie... nous ne voulons rencontrer personne.(surtout en face) A nous de prendre la bonne route...


Superbe région, route dangereuse, mais l'huile est gratuite!


Heureusement la soirée se termine dans l'ambiance, autour d'une tajine et d'un coca bien frais.


 


 


 

Colombus 23/11/2011 18:33



Un litre d'huile "pétoche"


dans les sacoches


pour aller à la baloche


ou au cinoche


avec la belle-doche


c'est fastoche !



Dédé 23/11/2011 13:38


Je découvre que vous buvez du Coca (plus possible de trouver un bon boulaouane). Mais apparemment vous ne l'avez pas fini. il devait en rester assez pour astiquer les chromes des mobylettes. Me
voilà rassuré.

Colombus 23/11/2011 18:19



Pour faire bonne figure, la bouteille de Coca est en fait remplie de Boulaouane ...