Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Pas à pas vers Santiago de Compostela
  • Pas à pas vers Santiago de Compostela
  • : étape par étape nous nous rapprochons de Saint Jacques de Compostelle, à la découverte des paysages, des monuments, des pélerins et de la population.
  • Contact

Recherche

7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 16:58

De Taroudant, nous allons rejoindre Ouarzazate, à la découverte des activités agricoles et artisanales rencontrées sur la route. Les paysages vont alterner entre plaines et grosses collines.

 

Taliaouine 2

 

De temps en temps, la traversée d'une petite bourgade laisse entrevoir quelques ateliers de ferronerie ou de menuiserie, des garages à 2 roues ou des carrossiers.

 

Taliaouine_3.jpg

 

Puis de grands espaces vides sont à nouveau traversés, laissant entrevoir, à quelques centaines de mètres de la route, un coin de verdure.

 

Taliaouine_4.jpg

 

Pour s'y rendre, il faut franchir la porte.

 

Taliaouine_6.jpg

 

Une halte à Taliaouine, nous permet de découvrir son trésor uniquement constitué "d'or rouge".

Taliaouine_1.jpg

 

Petit plein de gazole à la station essence du bled à un prix très compétitif (70 cts d'€uros le litre), quelques courses pour le casse-croûte.

Taliaouine_7.jpg

 

Et nous découvrons enfin dans une salle d'exposition de l'Hôtel de ville ce qu'est "l'or rouge" dont les façades de nombreux commerces vantent le mérite.

Taliaouine_8.jpg

 

Nous comprenons alors qu'il s'agit du safran, plante bulbeuse dont on récolte les stigmates. Le guide nous y apprend que malheureusement de faux safrans circulent sur le marché, fabriqués à l'aide de poils de queue de cheval teintés ou de barbes de maïs. Il faut toujours l'acheter en filaments et surtout pas en poudre (mélangé avec de la poudre de brique). Belle exposition dont nous repartirons avec nos pots de véritable safran et quelques bulbes à installer au jardin. 

Taliaouine_9.jpg

 

Nous casserons la croûte quelques kilomètres plus loin sous les rares arganiers du coin, rejoints rapidement par un troupeau de chèvre que nous avons régalé de peaux de bananes. Le berger, très aimable, invité à partager notre pique-nique, n'a accepté qu'une bouteille d'eau pour sa consommation personnelle

 

Taliaouine_5.jpg


Plus loin, au col de Tizi-n-Bachkoun (1800 m), des toilettes publiques Homme/Dame nous attendaient.

Taliaouine_10.jpg

 

Et c'est quelques kilomètres de Taznakhte que nous avons été accueillis par une coopérative féminine de fabrication de tapis. Jojo va y dépenser quelques dhinars pour décorer sa Tanière en cours de rénovation.

 

 

 

 

Et c'est par une étonnante nationale, que nous sommes arrivés à Ouarzazate.

Parfois transformée en piste.

 

ouarzazate_2.jpg

 

entourée de paysages dignes d'y tourner un western spaghetti.

ouarzazate_3.jpg

 

Au "goudron" de plus en plus étroit.

ouarzazate_4.jpg

 

 

 

 

 

 

Normal, nous trouvons à l'entrée de Ouarzazate une série de studios de cinéma où quelques films célèbres ont été tournés (Astérix et Cléopatre, ...)

ouarzazate_5.jpg

 

 

Après une nuit réparatrice à l'hôtel Royal, nous reprendrons les motobylettes pour Zagora.

 

ouarzazate_1.jpg

 

Ce que nous ne verrons pas :

 


 

 

 

à suivre !

Partager cet article

Repost 0
Published by Colombus - dans Camino 2011
commenter cet article

commentaires

LaGonne 07/11/2011 20:14



Toujours passionnantes ces images.


Les reporters sont des as et nous partageons ces vacances avec beaucoup de plaisir. Les films relatent bien les situations. 


J'ai cru apercevoir Obélix!


 


 



Colombus 07/11/2011 20:52



Croire ... c'est douter !!! Après un nettoyage de l'écran, tu seras plus clairvoyante.