Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Pas à pas vers Santiago de Compostela
  • Pas à pas vers Santiago de Compostela
  • : étape par étape nous nous rapprochons de Saint Jacques de Compostelle, à la découverte des paysages, des monuments, des pélerins et de la population.
  • Contact

Recherche

15 novembre 2010 1 15 /11 /novembre /2010 22:07

Vous avez pu mesurer quelle était notre déception lors de notre arrivée à Santiago de Compostela. Refus de nous accorder une "Compostelle" par le Bureau du Pèlerinage malgré plus de 1200 kilomètres parcourus sur nos mobylettes de 1 cheval. N'étant pas dans les normes de la Cathédrale, nous avons accepté le verdict. La Compostelle, elle est en nous. c'est mieux qu'un bout de papier accordé à ceux qui parcourent bruyamment les 100 derniers kilomètres. C'était le cas de cette centaine de collégiens rencontrés avant Palas del Rey, une vraie cour de récréation en promenade. Ils ont dû obtenir le papier.


Samos 20

 

Comme je l'avais annoncé à la Préposée du Bureau du Pèlerinage, je me trouverai une Compostelle factice sur la Toile pour chaque membre de notre équipée. (Voir cet article).

J'ai donc pu offrir à Marijo la Compostelle qu'elle méritait (elle est arrivée au bout). Virtuelle, certes, mais véritable, trouvée sur ce site : http://www.catedraldesantiago.es/. En fouinant dans ce site remarquable vous pourrez, vous aussi vous en préparer une, sans avoir parcouru un seul kilomètre (onglet Peregrinaciòn/E-Compostela).

 

Marijo.gif

Gilou, Nathalie, Jacky, Colette, Dédé, To et bien sûr le frangin ont reçu aussi le même papier-souvenir.

 

L'ambiance fliquée autour de la cathédrale autour de la cathédrale étant infernale, nous n'avons pas pu y pénétrer avec nos sacs à dos. Le lendemain, nous avons prévu ! Jacky désirant assister à la cérémonie (devenue un spectacle) du Botafumeiro. À la fin du spectacle, j'ai accompagné To et son livre d'estampes à l'entrée de la sacristie et demandé à voir le Prêtre qui avait officié en précisant notre motif : lui montrer les croquis de To et lui quémander une signature.

Nous n'avons eu aucun problème et y avons reçu un accueil chaleureux. 

Santiago_70.jpg

Le Prêtre ayant ôté ses habits sacerdotaux, c'est un Évêque qui nous a reçu et qui a feuilleté, page après page, le carnet de To. Arrivé à la dernière feuille, il a appelé un autre Prêtre pour lui faire admirer le cahier et les enluminures. Il a apposé sa signature à côté de la représentation du Botafumeiro. Cette signature a plus de valeur que le tampon que la Préposé du Bureau du Pèlerinage lui a refusé. Sur cette prise de vue réalisée par To, on peut deviner à l'aura qui m'entoure mon entière satisfaction d'avoir accompli ce Pèlerinage ... en Mobylette.


Santiago_71.jpg

De nombreux tableaux sont accrochés aux murs de la sacristie, mais les illustrations de To sont nettement supérieures. La bienveillance de l'Évêque à notre égard nous a réconcilié de la mauvaise ambiance (administrative et policière) rencontrée dans les rues de Santiago. Si Dédé trouve un peu de temps libre, peut-être aurons nous la permission d'admirer quelques gravures sur leur blog commun. En attendant, pour l'année prochaine, une exposition dans quelques sites jacquaires régionaux (Saint-Lizier, Valence-sur-Baïse, .....).

 

Entre les kilomètres parcourus à pied pour l'Eurocompostelle dans la traversée de l'Ariège et ceux parcourus en mobylette jusqu'à Santiago de Compostela, l'année a été riche d'évènements jacquaires. 

@ + ou -

 

==============================================================================================================================================

Une photo pour Roger qui n'a jamais assisté, après 3 Pèlerinages, au spectacle du Botafumeiro.

 

Papa_1.jpg

Le 6 novembre dernier, le Pape a lui même jeté de l'encens sur les braises du Botafumeiro et donné le coup d'envoi.

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Colombus - dans Camino 2010
commenter cet article

commentaires

Dédé 17/11/2010 15:14



Je m'en occuperai un peu plus tard. Mais pour l'instant je suis un peu débordé, et ce jusqu'à la fin de l'année. Un fainéant qui essaie de bosser, ça prend du temps. Mais l'idée est en tête. On
se penchera donc sur le sujet, pour être dignes de notre certificat. Tho et Dédé.



Colombus 18/11/2010 10:00



Il vous faudra prévoir au moins 3 mois de séjour à Boulogne !



roger 16/11/2010 08:58



Ce sera un honneur doublé d'un grand plaisir pour Valence d'accueillir cette expo !