Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Pas à pas vers Santiago de Compostela
  • Pas à pas vers Santiago de Compostela
  • : étape par étape nous nous rapprochons de Saint Jacques de Compostelle, à la découverte des paysages, des monuments, des pélerins et de la population.
  • Contact

Recherche

2 décembre 2014 2 02 /12 /décembre /2014 18:07

Cela fait de nombreux mois que les Apiculteurs appellent à réagir contre l'utilisation massive des pesticides en agriculture. Certes quelques résultats ont été obtenus, des pesticides ont été retirés du marché, mais ils sont revenus sous une autre appellation ou bien les mesures d'interdiction qui ont été prises ne sont que temporaires.

 

Cruiser_MaTuer.gif


Je vous ai déjà demandé, il y a quelques temps, de signer quelques pétitions pour la sauvegarde des Abeilles. Vous avez été nombreux à y répondre favorablement. Mais le combat continue !

L'Association POLINIS nous demande encore son soutien, à la veille de décisions importantes qui doivent être prises par nos instances dirigeantes du Parlement Européen.

Je vous invite donc à visionner cette vidéo avant de prendre votre décision pour atteindre la page du site Polinis et la signer.

 

Voir la vidéo.

 

 

Si vous êtes convaincu de la nécessité de lutter contre les lobbys de l'agrochimie, faites le savoir, par votre soutien, à vos élus.

 

MERCI pour les Abeilles.

 

Rucher Bourdax 12

Ça y est, la neige vient de recouvrir notre rucher.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dede 03/12/2014 06:20


Entre autres lectures, il ne faut pas hésiter à revenir à des classiques toujours plus d'actualité, qu'il faudrait pulvériser sur l'esprit des promoteurs de la chimie agricole. Ouvrages à butiner
sans modération.


-Printemps silencieux  par la biologiste Rachel Carson publié
aux États-Unis en septembre 1962


-En 1948, dans le contexte de l'immédiat après-guerre, Fairfield Osborn Jr a fait paraître un essai demeuré célèbre, La Planète au pillage1. Le livre dresse un réquisitoire sans appel contre l'utilisation abusive de la planète terre qui est faite par
l'humanité. La couverture intérieure de l'ouvrage américain annonce : "Ce livre - qui a suscité un intérêt notable aux États-Unis - démontre brillamment et sans concessions que nous sommes
en train de suivre une voie qui risque de rendre un jour ou l'autre notre bonne vieille terre aussi morte que la lune. Il contient la démonstration évidente qu'une dégradation continue de la
nature menace la survie même de l'humanité". L'auteur développe son propos sur un ton alarmiste : "Aveugle à la nécessité de coopérer avec la nature, l'homme passe son temps à détruire les
ressources de sa propre vie. Encore un siècle comme celui qui vient de s'écouler et la civilisation se trouvera en face de la crise finale" (édition française 2008, p.47.). Il fait surtout
référence à la question alimentaire : "Le moment ne serait-il pas venu de reconnaître qu'aucune stabilité politique n'est possible si les besoins alimentaires fondamentaux d'un peuple ne
peuvent arriver à être satisfaits?" (éd. 2008, p. 108.)
source wikipedia.