Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Pas à pas vers Santiago de Compostela
  • Pas à pas vers Santiago de Compostela
  • : étape par étape nous nous rapprochons de Saint Jacques de Compostelle, à la découverte des paysages, des monuments, des pélerins et de la population.
  • Contact

Recherche

3 novembre 2010 3 03 /11 /novembre /2010 18:39

"Con pan y vino, se anda en el Camino".

 

C'est possible ! mais parfois, les efforts effectués et les kilomètres parcourus en demandent plus. Le Pèlerin peut avancer en prenant ses repas de plusieurs manières.

 

Il peut s'approvisionner dans les épiceries ou supermercados qui jalonnent le Camino et préparer lui-même ses repas dans les auberges équipées d'un coin-cuisine. C'est ce que nous avons fait en 2008 (ci-dessous à Najera).

 

IMGP0185.jpg

 

Mais lorsque l'on s'approche de l'objectif, les ustensiles de cuisine sont rares et souvent absents. Il ne reste plus qu'à fréquenter les petits restaurants ou bistrots qui avoisinent l'auberge. (ci-dessous au Monte de Gozo en 2009, avec Paul et Roger).

 

Monte_Gozo_Resto1.jpg

 

"Le repas des Pèlerins" devient alors la seule solution qui permet aux Pèlerins de continuer leur cheminement pour un coût modique qui, à notre surprise, varie d'une année à l'autre. 

 

Molinaseca en 2008 : Le repas du Pèlerin est proposé à 9 €uros.

 

cebreiro_16c.jpg

 

Même restaurant en 2010, le repas est passé à 8 €uros 50, contenant toujours un primero plato, un secundo plato, postres, pan y vino (année sainte ???,   application de la baisse de la TVA  à 5,5 % ???).  

cebreiro_16b.jpg

 

 

Le Pèlerin n'a plus qu'à se mettre les pieds sous la table et il peut ainsi goûter aux mets locaux (Pulpo à la galiega à Mélide).

 

pulperia.jpg

 

 

 

Dans la journée, la solution "bocadillo con un vaso de vino" lui permet de ne pas trop alourdir son sac à dos (chez le Cowboy à El Ganso).

 

cebreiro_6.jpg

 

 

Surtout ne pas compter sur l'invitation à boire du Pèlerin de Villafrance de la Sirga ! vous repartez le gosier à sec !

Sahagun 23

 

Cette année, nous avons donc compté sur les compétences culinaires de Gilou, de Colette et Jacky (spécialistes de la terrine de lièvre des marais).

 

capvern 04

 

Sur notre efficace organisation logistique (Dédé et To, Marijo, Gilou et Nath, Colette et Jack).

 

irache 9

 

Tout en faisant marcher de temps en temps les gargottes locales ... pour des repas du Pèlerin améliorés.

 

Gozo 16

 

 

À la fin de notre  périple jacquaire, nous n'étions malheureusement que deux après notre étape de Bayonne. Nos Co-Pèlerins n'ont donc pas  pu apprécier l'accueil et les "Repas du Pèlerin" qui nous ont été chaleureusement offerts par Paul et Roger, à Valence-sur-Baïse.

 

 

¡ À suivre !

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Colombus - dans Camino 2010
commenter cet article

commentaires

Le Poëte 23/02/2015 09:56

Con Pan, Vino y Tortillas, Pulpo, ...