Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Pas à pas vers Santiago de Compostela
  • Pas à pas vers Santiago de Compostela
  • : étape par étape nous nous rapprochons de Saint Jacques de Compostelle, à la découverte des paysages, des monuments, des pélerins et de la population.
  • Contact

Recherche

30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 23:58

C'est à Tamri, où nous ont mené nos vaillantes péteuses, que nous connaissons notre première rencontre apicole. Ibrahim l'Aubergiste y possède plusieurs casquettes : Celle d'Apiculteur, mais aussi celles de producteur d'huiles d'olives et d'argane et d'Amlou (Produit énergétique à base d'amandes, d'huile d'argane et de miel d'oranger).

 

Tamrir 2

 

Tamrir_24.jpg

 

Nous y avons reçu un accueil chaleureux de la part de Ibrahim. Il nous a raconté sa vie et son apprentissage apicole en France, dans le Var, les Alpes de Haute-Provence et l'Ardèche. Son hôtel est très bien tenu et nous vous le recommandons. tout en nous racontant son expérience apicole, il nous invite à visiter ses ateliers où il presse les olives et son atelier où il fabrique quelques produits cosmétiques à base d'huile d'argane situés juste au-dessous de l'hôtel.

 

Tamrir 9

Un atelier de pressage nickel-chrome aux normes plus qu'européennes.

 

Tamrir 13

Noix d'argane.


Depuis la terrasse de l'hôtel, une vue magnifique s'étale à nos pieds : la vallée est consacrée à la culture de la banane.

 

Tamrir 1

 

Vallée que nous allons emprunter dans la matinée pour nous rendre au rucher d'Inzerki puis Taroudant, sur la "Route du Miel".

 

Tamrir 7

Le fond de la vallée sera tapissé pendant quelques kilomètres de bananiers, qui laisseront place à quelques encablures de là aux palmiers-dattiers. C'est le moment de la récolte et nous assistons à cet évènement.

 

Tamrir 3

 

Les paysages sont féeriques.

 

Tamrir 4

 

La vie y semble tranquille mais doit y être rude.

Tamrir 16

 

Au passage nous apercevons au loin quelques ruches traditionnelles en roseau tressé.


Ruche_Maroc.gif

 

Tamrir 11

 

Parfois ce sont de véritables ruchers équipés de ruches Dadant ou Voirnot que nous découvrons en fond de cette vallée qui mérite bien son nom. Mais pas un point de vente !

 

 Tamrir 10

 

Un peu plus loin sur la route du miel les paysages changent, la terre se colore en rouge.


Tamrir 5

 

 

 

Tamrir 6

 

Mais à sortie d'un village, le spectacle est désolant, le vent a dispersé les bourses plastiques et les papiers de la décharge municipale sur des hectares où paissent quelques chèvres.

Tamrir 8

 

Chèvres qui n'hésitent pas à prendre la route pour changer de paturage.

 

Tamrir 14

 


 

 

Parfois, une caravane passe.

 

Tamrir 21

 

Venant d'un village perdu où stationnent, une cinquantaine d'ânes d'une compagnie de transport.

 

Tamrir 12

 

En plein soleil, frein à main serré autour des pattes.

 

Tamrir 22

 

Sur le "petit-godron" de cette nationale, c'est à celui qui mordra les bas-côtés avant l'autre. Il vaut mieux prévenir !

 

Tamrir 20

 

De violents orages transforment parfois le "petit-godron" en piste.

 

Tamrir 18

 

Avant de traverser le village d'Imouzzer, nous faisons une halte devant ses célèbres cascades.

 

Tamrir 17

 

Et complétons les réservoirs de nos véhicules à la pompe locale, pendant que certaines équipières se font avoir avec des bijoux berbères ... en argent berbère.

 

Tamrir 19

 

Nous ne sommes plus loin du fameux rucher d'Inzerki. Quelques ruchers traditionnels sont encore actifs à proximité.

 

 Inzerki_8.jpg

Le "petit-godron" a fondu et c'est sur une piste poussiéreuse de 5 kilomètres que nous pourrons l'atteindre.

 

 

 

 

Quatre ou cinq années successives de sécheresse ayant eu raison de ce rucher, il a été momentanément abandonné et est en cours de rénovation.

 

Rénovation du rucher d'Inzerki.

 

 

Tout au long de cette route du miel, nous avons dérangé à notre passage quelques petits écureuils terrestres, très agiles : les écureuils de Barbarie. (Les attributs du mâle semblent aussi gros que les figues de barbarie).

 

Tamrir_23.jpg

 

Après cette visite, nous rejoignons le "grand-godron" en direction Taroudant.

 

Inzerki_10.jpg

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Colombus - dans Camino 2011
commenter cet article

commentaires

LaGonne 01/11/2011 21:43



Super! magnifique aventure.


J'ai apprécié ces images et commentaires dignent d'un grand reporter.


Malgré les embûches, la poussière, les routes défoncées, les héros sont arrivés à bon port!


La suite...la suite...


 


 



Colombus 01/11/2011 23:03



La suite, quand tu arrêteras de dégonner !