Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Pas à pas vers Santiago de Compostela
  • Pas à pas vers Santiago de Compostela
  • : étape par étape nous nous rapprochons de Saint Jacques de Compostelle, à la découverte des paysages, des monuments, des pélerins et de la population.
  • Contact

Recherche

16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 08:51

Même si elle est coutumière des tremblements de terre et des tsunamis, la population japonaise a lourdement payé la dernière catastrophe dont la Nature vient de la frapper.

Cet cataclysme m'a rappelé quelques rencontres amicales faites sur le Camino.

 

Marche_Claquettes.jpg

Juste avant Burgos, à la sortie d'Orbaneja Riopico, Chaussures de marche à la taille, pieds explosés, une courageuse Japonaise avançait à petits pas dans ses claquettes. Vaillante, elle a refusé notre aide et celle de notre ami allemand Gunther, qui chemine avec son bâton emplumé sur la gauche de la route. 

 

Repas Potala

À Ruitelan, à l'excellente auberge Potala, au pied du fameux col O Cebreiro, nous avions essayé de communiquer, tant bien que mal avec une Japonaise très sympathique. Son carnet de bord, écrit bien sûr en japonais, était une merveille en matière de calligraphie.

 

 

CoreeBronze616.jpg

Plus loin, à Sarria, ils étaient trois à déambuler dans les rues, exposant leurs mollets au "bronzage randonneur" façonné par le port de genouillères et de chaussettes basses.

 

Bronzage_Mollets_Sarria.jpg

 

Les statistiques de fréquentation du bureau des pèlerinages de Compostelle montrent globalement (Japon, corée, VietNam) que le nombre de Pèlerins d'origine asiatique est en progression constante au fil des années, depuis 1999.

On ne peut progresser seul, égoïstement, sur le Camino. Les rencontres y sont nombreuses et diverses. l'entraide entre Pèlerins, le partage y sont des gestes naturels.

Entraide.jpg

 

Même s'il existe parfois des différences abyssales.

MaximeHornillos284.jpg

 

Les tremblements de terre et le tsunami qui en a résulté, suggérés par cette magnifique estampe d'Hokusai Katsushika (La grande vague de Kanagawa) ont été suivis par une catastrophe nucléaire fort préoccupante pour la santé des Japonais et l'avenir du pays .

 

Tsunami.jpg

 

Les réacteurs de la centrale atomique de Fukushima explosent à tour de rôle. Notre Ami Dédé, habitant à quelques encablures de là, s'inquiète et se renseigne (merci pour l'info). Il n'aimerait pas voir les nuages pollués passer au-dessus de sa tête.

Aussi, tous les jours, au petit-matin, il fait "shirsasana".

Samos 3


La peur du nucléaire commence à s'installer un peu partout dans le monde, sauf en France. L'Allemagne arrête ses vieilles centrales, l'Autriche vierge de toute installation montre ses griffes, les centrales de Californie sont montrées du doigt, ...

Pourtant, dans les années 1970, les "soixante-huitards" manifestaient contre l'invasion de cette technologie (Fessenheim, Malville, ...). "Le veau d'or est toujours de boue !" (slogan 68).

Un autre slogan écolo "Que les pollueurs soient les payeurs" est devenu un principe érigé en Loi. Au Japon, ce sont les Pollués qui vont payer ! Et s'il n'y a pas une saine réaction, c'est l'Humanité toute entière qui risque de casquer.

 

Informations sur le cataclysme :

(France culture).

(ARTE)..

 

 



Partager cet article

Repost 0

commentaires

artsomdede 16/03/2011 13:29



Mis à part que je fais un truc sans le savoir, je découvre le nom. Donc au sujet de Shirsasana, Dois-je me conforter dans mon idée que j'ai trouvé la position adéquate pour regarder ce monde qui
tourne de plus en plus à l'envers.