Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Pas à pas vers Santiago de Compostela
  • Pas à pas vers Santiago de Compostela
  • : étape par étape nous nous rapprochons de Saint Jacques de Compostelle, à la découverte des paysages, des monuments, des pélerins et de la population.
  • Contact

Recherche

10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 22:30

Après une bonne nuit passée à l'hôtel "Les Palmeraies" de Zagora, nous reprenons nos véhicules qui ont été bien gardé durant la nuit.

mhamid_9.jpg

 

Avant de partir, nous consultons une carte murale qui indique toutes les particularités de la route que nous allons emprunter.

 

mhamid_8.jpg


C'est sous un arganier, à la sortie de Zagora, que nous déchargeons nos bécanes. L'AV48 de Jojo dont nous avons diagnostiqué la cause des pannes successives de ces dernièrs jours: le filtre à essence s'était encrassé, il a été changé. Pour ma part, je chevaucherai l'AV50.

 

mhamid_10.jpg

 

La nationale 9 est rectiligne, l'ombre y est rare. Une borne kilométrique nous indique la distance à parcourir.

mhamid_11.jpg

 

Il est bon parfois de regarder en arrière ou derrière la borne. elle nous indique la distance parcourue depuis Ouarzazate ... Une bagatelle !

 

mhamid_12.jpg

 

Nous passons ensuite devant les célèbres dunes de Tinfou que certains descendent en ski. Une pause photo s'impose donc.

 

mhamid 27

 

Devant un hôtel plus ou moins désafecté, une dedeuche vit ses derniers jours.

 

mhamid_6.jpg

 

Vers Ait Ahmane, la Logistique fait un arrêt de nécessité.

 

mhamid_4.jpg

 

Nous ne ferons pas de même et passerons, sans nous mouiller, le gué qui enjambe l'Oued Draa.

 

mhamid_5.jpg

 

Résumé :

 

 

Le gué franchi, nous apercevons au loin un groupe de 4x4 et ce qui nous semble une difficulté : le col de Beni Selmane où peinent quelques véhicules.

 

mhamid_14.jpg

 

Malgré un goudron transformé en piste caillouteuse par un orage, les bécanes vont grimper allègrement vers le haut du col.

 

 

 

 

Nous devrons être attentifs aux dromadaires ou aux caravanes qui risquent de traverser la Nationale 9.

 

mhamid_24.jpg

 

À quelques kilomètres de M'Hamid, nous sommes interpellés par des "rabatteurs" qui nous invitent à visiter leurs installations : Les meilleures et les plus confortables de M'Hamid.

mhamid_16.jpg

 

Ils nous attendrons à l'entrée de la palmeraie pour bien nous situer l'endroit, carte de visite à l'appui. Puis nous continuerons notre progression. 

mhamid_18.jpg

 

 

Lors de la traversée de Oulad Edriss, un petit troupeau de mouton attirera notre attention. On se sait jamais comment ils pourraient réagir à l'écoute du ronronnement de nos 49,9 Cm3.

 

 

 

 

Notre arrivée est saluée par l'appel à la prière du Muezzin. En vélo, en mobylette ou à pieds, les fidèles affluent vers la belle mosquée.

 

mhamid_28.jpg

 

Dans les ruelles, de nombreuses échoppes invitent au voyage vers Tombouctou. Nous renonçons à y aller !

mhamid_29.jpg

 

 

Nous reviendrons sur nos pas vers Zagora, après s'être sustenté à l'ombre des palmiers.

 

mhamid_20.jpg

 

Les péteuses ayant été rechargées dans la remorque.

mhamid_21.jpg

 

 

En repassant au col de Beni Selmane, nous nous arrêtons pour admirer l'immensité de la plaine du Draa qui se trouve à nos pieds.

mhamid_22.jpg

 

Puis à Amazraou nous faisons une petite visite aux potiers de la région avant de regagner l'hôtel "les Palmeraies" de Zagora où nous passerons une seconde nuit.

 

mhamid_25.jpg

 

 

 

PS : C'est à M'Hamid que l'on a perdu, en mai 2009, la trace d'un Pèlerin avec lequel j'avais échangé un lien (voir rubrique Liens)  et quelques courriels : Jérome Lopez.

Partager cet article

Repost 0
Published by Colombus - dans Camino 2011
commenter cet article

commentaires