Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Pas à pas vers Santiago de Compostela
  • Pas à pas vers Santiago de Compostela
  • : étape par étape nous nous rapprochons de Saint Jacques de Compostelle, à la découverte des paysages, des monuments, des pélerins et de la population.
  • Contact

Recherche

20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 19:53

La veille, nous avions poussé jusqu'à Imilchil où nous avions dégusté quelques brochettes et tajines à l'auberge Afoud.

Todgha_31.jpg

 

Le fond de l'air, altitude oblige (2200m), commençait à se rafraîchir. Ce qui n'empêchait pas les Imilchilois à entamer les labours d'automne.

Todgha_35.jpg

 

La balade du jour nous amènera successivement à M'Semrir, par la sublime "Vallée du Dadès", puis jusqu'à Kelaat M'Gouna et sa "vallée des Roses".

 

Dades_17.jpg

 

Dans l'hôtel, quelques tableaux glorifient la beauté des paysages de la vallée du Dadès.

Dades_1.jpg

 

 

Dès le petit déjeuner, nous quittons donc l'hôtel. Nous y reviendrons pour la nuit.

 

Dades_2.jpg

 

Nous retrouvons dans la vallée les paysages peints sur les tableaux de l'hôtel, en mieux !

 

Dades_3.jpg

 

Le vert du fond de la vallée contraste avec le rouge des maisons et des montagnes environnantes.

 

Dades_4.jpg

 

 

Dades_5.jpg

 

L'érosion a curieusement modelé les cheminées de fées (les pattes de singes) éclairées par le soleil levant.

 

Dades_6.jpg

 

Plus loin, la route nous amène en surplomb de la vallée.

 

Dades_7.jpg

 

Ou parfois, au ras de la rivière Dadès. Le berger et son troupeau de moutons sont de vrais montagnards.

 

Dades_8.jpg

 

Jusqu'à M'Semrir, le fond de la vallée est cultivé. C'est le moment de récolter le Maïs.

 

Dades_9.jpg

 

Dans de nombreux champs les femmes effectuent la cueillette des carouilles et confectionnent des paquets de tiges feuillues. Nous en rencontrerons avec cet encombrant fardeau sur le dos.

 

Dades_10.jpg

 

Dades_11.jpg

 

Les Hommes sont occupés à d'autres tâches.

 

Dades_12.jpg

 

La route n'est pas sans dangers !

 

 

 

Après un traditionnel Thé à la menthe accompagné de gaufrettes et d'amandes à l'hôtel ElWARDA, nous revenons sur nos pas.

 

Dades_18.jpg

 

La route des gorges du Dadès est née des guerres de pacification des années 1930. Les lacets que nous avons empruntés, à l'aller puis au retour, ont été réalisés en 1933 par les Légionnaires du 3ème CSP, comme l'atteste une borne insérée dans la rambarde d'un virage.

 

Dades_13.jpg

 

Ils s'étaient aussi illustrés dans la vallée du ZIZ pour la construction d'un tunnel qui porte toujours l'appelation "Tunnel du Légionnaire".

 

Tunnel_Legionnaire.jpg

 

Les terrasses des habitations sont souvent ornées à chaque angle soit de fers à béton, soit d'une petite construction préfigurant la construction d'un étage. La maison n'est pas terminée et est de par le fait exonérée d'impôts.

 

Dades_14.jpg

 

Nous retrouvons, au niveau de Tamellalt, les pattes de singes sous un autre éclairage.

 

Dades_15.jpg

 

Et avant d'arriver à Boumalne, le vrai rucher d'Ahmed.

 

Dades_16.jpg

 

Nous continuerons vers la vallée des Roses, Mais la pleine saison se situant au mois de mai, nous nous contentons d'observer des haies de rosiers bordant les parcelles cultivées. Nous ferons quelques emplettes dans une distillerie où l'on nous a tout expliqué, de A à Z. 

 

 

Retour à l'hôtel Al Manader pour le couscous.

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Colombus - dans Camino 2011
commenter cet article

commentaires