Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Pas à pas vers Santiago de Compostela
  • Pas à pas vers Santiago de Compostela
  • : étape par étape nous nous rapprochons de Saint Jacques de Compostelle, à la découverte des paysages, des monuments, des pélerins et de la population.
  • Contact

Recherche

17 octobre 2010 7 17 /10 /octobre /2010 21:19

Nous avions observé un magnifique couché de soleil, la veille, sur la colline d'O Cebreiro. Au petit matin, le spectacle est aussi magnifique invitant quelques membres du groupe à une méditation assez profonde.

Samos 1

 

Dédé a trouvé que les tables de granit sont un support idéal pour faire "shirsasana". Cette asana ou posture lui permet d'évacuer le stress, apaise son système nerveux, lui permet une bonne récupération de la fatigue accumulée pendant son sommeil et régénère son système hormonal et glandulaire

Samos 2

 

Une façon de regarder en soi l'envers du décor.

Samos 3

 

Cette asana symbolisant l'inversion du regard sur les affaires du monde est si bien maîtrisée par Dédé que l'horizon bascule insensiblement pendant la posture.

Samos 4

 

Jojo, Mécréant imperturbable, pense déjà au trajet de la journée et prépare le carburant de nos mobylettes.

Samos 30

 

Le soleil a pointé à l'est, il est temps de lever le camp.

Samos 5

 

Colchiques dans les prés, c'est la fin de l'été à O Cebreiro.

Samos 6

 

Sur le parcours, nous commencerons par passer à "l'Alto de San Roque", à 142 km de Santiago de Compostela.

Samos 31

 

La statue de bronze d'un Pèlerin tenant fermement son chapeau indique que le col est souvent venté. Ce n'était pas le cas ce 28 septembre 2010.

Samos 7

 

Et la descente vers Triacastela s'est faite sans encombre.

 

 

 

 

Où nous avons bifurqué vers Samos. et son célèbre monastère. En 2008 et 2009, nous avions pris la variante par Pintin, à travers bois et campagne, plus agréable lorsque l'on marche.

Samos 9

 

Nous avalons les kilomètres et petit à petit approchons du but.

Samos 10

 

Étape casse-croûte à Portomarin. Nous aurons le temps de flâner et de faire des rencontres, car les véhicules de logistique ont fait une pause prolongée à Samos.

Samos 11

 

Nous retrouvons avec plaisir les ruelles de cette ville reconstruite en 1962.

Samos 12

 

Nous y croiserons les premiers caballeros de la journée. Nous leur expliquons que comme eux, nous chevauchons des péteuses qui font un cheval de puissance. Ils apprécient la remarque et tiennent à photographier cette rencontre.

Samos 13

 

Ailleurs, à Toulouse, Marion est devant son écran et nous surprend en train de musarder sur la place de Portomarin grâce à la caméra web qui filme tout ce qui s'y passe. Elle appelle Jojo, son Père, et nous lui faisons de grands signes de la main.


Samos 34

 

Pendant ce temps, les fourgons de la logistique franchissent lentement le pont, ralentis par quelques cyclistes et doublant de nombreux marcheurs.

 

 

 

La montée à Portomarin, but de l'étape pour les cyclistes et les marcheurs est parfois un calvaire. 

Samos 14

 

En cette saison le lac est à sec et l'on peut découvrir l'emplacement des anciennes structures de la ville (maisons, pont romain, ruelles, ...)

Samos 32

 

Entre Portomarin et Gonzar trône un magnifique Horreo (grenier à maïs).

Samos 33

 

C'est à Airexe que notre arrivée va soulever l'enthousiasme d'une seconde équipe de caballeros. Attablés autour d'un café, ils mettent un peu d'ambiance devant le restaurant où nous avons déjà consommé en 2008 et 2009. Un arrêt s'impose.

Samos 15

 

Jojo avait récupéré en bord de route un épi de maïs et l'avait fixé au-dessus du panier d'osier fixé sur son porte-bagage. Un cavalier lui explique que son cheval avait repéré cette gourmandise et qu'il était fortement attiré. Généreux, Jojo lui offre cet épi qu'il voulait faire examiner par Jacky, expert en la matière. Avant de quitter l'endroit, les cavaliers saluent ceux qui restent attablés à la terrasse du restaurant.

 

 

Salutations et remerciement .

Samos 16

 

Passage devant le calvaire de Lameiros

Samos 17

 

Puis la fontaine des Pèlerins de Ligonde.

Samos 18

 

Borne 70 km à Lestedo.

Samos 19

 

Nous sommes dans la zone "derniers 100 kilomètres" avant Santiago de compostela et il y a foule sur le Camino. Nous devons rouler prudemment pour doubler tout un groupe de collégiens dont quelques-uns, fatigués, harassés, sur les rotules, demandent à ce que nous les transportions sur nos porte-bagages. D'autres sont enthousiasmés par nos engins et nous le font savoir bruyamment. La quiétude du Camino n'est plus ce qu'elle était.

Samos 20

 

Nous irons terminer notre étape à Mélide, où l'auberge de 300 places est complète. Nous poursuivrons jusqu'au camping libre de Ribadisio, près d'Arzua. Mais nous reviendrons en fin d'après-midi visiter Mélide "para comer y picar" le Poulpe chez Ezequiel.


Partager cet article

Repost 0
Published by Colombus - dans Camino 2010
commenter cet article

commentaires