Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Pas à pas vers Santiago de Compostela
  • Pas à pas vers Santiago de Compostela
  • : étape par étape nous nous rapprochons de Saint Jacques de Compostelle, à la découverte des paysages, des monuments, des pélerins et de la population.
  • Contact

Recherche

29 avril 2009 3 29 /04 /avril /2009 13:56
Quand le Gers se déplace, ça déménage !
Malgré la brume, Roger et Paul ont toujours laissé sur place les Pèlerins en difficulté.

Après quelques kms de Portomarin, ils font, comme tous les Pèlerins, une halte à Gonzar.


Puis on les retrouve, toujours bon train, à l'entrée de Venta de Naron.
Roger qui parle trop commence à faiblir.

Après avoir traversé Ligonde, village conservant les traces d'un hospice, d'un cimetière et d'une fontaine de Pèlerins, nous nous arrêtons à Eireixe. Roger et Paul continuent sur Palas del Rey. Sur la borne, il reste 73 kms à parcourir.

Le lendemain nouvelle rencontre dans Mélide où nous ferons étape pour goûter le "Pulpo à la Galiega".

Le sur-lendemain c'est au Monte de Gozo (où ils sont arrivés les premiers) que nous les retrouvons et partageons, avec eux,  le menu du Pèlerin.

Au cours du repas, Roger a été intarissable de paroles
.

La tchache donnant soif, il a eu du mal à rejoindre l'auberge.


Mais le lendemain matin, tout était redevenu dans l'ordre et après un bon petit déjeuner,

Paul et Roger étaient en forme olympique pour franchir les 4 derniers kilomètres.
Ils s'installeront avec nous à l'auberge babacool Acuario.

Après la messe du Pèlerin,
Roger (second pèlerinage) connaissant les bonnes adresses, nous  retrouve donc ...
 chez "Manolo", place Cervantès.


Le lendemain, Paul et Roger se sont séparés. Roger à continué sur Fisterra, avec une côte fêlée (il avait glissé sur une savonette dans les douches). Nous avons ramené Paul récupérer sa voiture sur les parkings d'O Cebreiro. Des affaires municipales urgentes l'attendaient à Valence sur Baïse.

Pose photo pour les deux mécréants syndiqués :
De gauche à droite :
Paul (Péponne), la statue qui est toujours sur la place d'O Cebreiro et Jojo

Dans le musée des Pèlerins de Santiago, une statue de Saint-Jacques montre définitivement son étonnement devant cet exploit.

Roger a donc continué courageusement jusqu'à Fisterra. Quelques kilomètres avant d'y parvenir sa côte fêlée à rendu l'âme. Et c'est difficilement qu'il a pu rejoindre le "Centre de Salud" pour y inaugurer sa carte vitale internationale. Il  a tout de même pu photographier, vers Fisterra, un horreo (grenier à maïs) qui illustre bien son état physique.



Depuis qu'il est revenu à Valence sur Baïse, un tract circule dans les rues. Monsieur le Maire aurait rencontré la révélation divine sur le Camino.


Dessin tiré de la revue écologiste "Le Pont" n°14 - 1978



Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Claude - dans Camino 2009
commenter cet article

commentaires