Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Pas à pas vers Santiago de Compostela
  • Pas à pas vers Santiago de Compostela
  • : étape par étape nous nous rapprochons de Saint Jacques de Compostelle, à la découverte des paysages, des monuments, des pélerins et de la population.
  • Contact

Recherche

26 juillet 2008 6 26 /07 /juillet /2008 21:57
" No se puede andar en el Camino sin pan y vino".


Et en traversant les régions de la Rioja et del Bierzo, le Pèlerin est parfois invité à gouter les productions locales. à Irache, juste après Estella, le Camino passe devant une fontaine à vin devenue célèbre. Le message placardé au-dessus des robinets est clair :


Si le Pèlerin veut arriver en forme à Santiago, il doit au passage s'en jeter une gorgée dans le gosier. Nous avons respecté ce principe :


Il était 7h30, la caméra web qui commence son service (quand elle fonctionne correctement) ne nous a donc pas filmé. Plus loin, à Cacabelos (Bierzo), dans une autre Bodega, le Pèlerin est encore interpellé et poussé à la consommation :


Mais l'Espagne, même si de nos jours, elle produit plus d'hectolitres de vin que la France, n'a pas le privilège de désaltérer le Pèlerin. En France aussi, les Vignerons se préoccupent de sa santé De retour à la maison, ma fille m'a fait découvrir cette bouteille : "Chemin de Saint-Jacques" de Fronton (31).


Au dos de la bouteille, on peut y lire : Avant de faire une halte à la basilique Saint-Sernin de Toulouse, les Pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle passaient immanquablement par Fronton, où ils pouvaient se reposer chez les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, propriétaires de vignes depuis 1122, et ainsi déguster ces vins de terroirs particuliers, intenses, aux reflets tuilés qui laissent poindre des notes de violette et de fruits rouges. (Ferran - Vigneron à Fabas).



Je vous le recommande pour partir vers Santiago de Compostela, il supplante les vins de la Rioja et du Bierzo. Au retour, il vous réconcilie avec les vins français et retape les organismes fatigués. Evidemment il faut le boire avec modération, sinon : bonjour les dégats !


Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Claude - dans Camino 2008
commenter cet article

commentaires