Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Pas à pas vers Santiago de Compostela
  • Pas à pas vers Santiago de Compostela
  • : étape par étape nous nous rapprochons de Saint Jacques de Compostelle, à la découverte des paysages, des monuments, des pélerins et de la population.
  • Contact

Recherche

6 mai 2008 2 06 /05 /mai /2008 14:13

Comme annoncé, nous sommes donc, pour le 6 mai,  à Sarria. Mais je vous avais promis quelques photos des étapes précédentes et comme le matériel que j'utilise est extrêmement complet, il y a Photoshop et plein de logiciels de base, il fonctionne à une vitesse supérieure aux 50,4 kb rencontrés jusqu'ici : j'ai donc pu travailler dans de bonnes conditions.
¡ Aussi vous allez avoir plein de photos !
Photos du mont O Cebreiro, pour commencer.

Michelle nous a donc suivi en Galice, elle va franchir la frontière dans quelques instants.

La montée vers le O Cebreiro n'était pas aussi difficile que ce que l'on a pu lire dans les livres. L'arrivée s'effectue tranquillement en longeant une muraille titanesque.

Muraille qui nous laisse apercevoir le clocher d'une magnifique église romane, ouverte à notre étonnement. c'est un lieu extrêmement touristique et notre arrivée sur le parvis de l'église a fait crépiter les flashs des appareils photos de tout un car de Hollandais qui venaient de faire tamponner leurs crédentials.


C'est là que nous avons récupéré Jeanne, la cane rétablie et pleine d'énergie, et abandonné Jojo, pensant déjà à changer son bâton de Pèlerin contre une canne à pêche.


Petite photo de famille avant la séparation et le chemin reprend.
Jeanne retrouve son allure de Pèlerine et va d'un bon pas dès les premiers 100 mètres.
Au col de San Roque, légèrement venté, nous enfonçons nos coiffures sur la tête. Nous irons nous faire héberger à Hospital de las Condès oú nous recevrons un accueil peu chaleureux de la part d'une aubergiste qui prend les Pèlerins pour des sardines. Nous aurions dû aller plus loin, à Fonfria. 

Quelques petits raidillons nous amènerons à Triacastella.
Arrivés à Fonfria, un cheval nous accueille à la porte d'une auberge très avenante.
La route nous amène devant la plus petite église du chemin.

Nous sommes à près de 900 m et les paysages sont magnifiques. L'effort est continu.
Après l'effort, descente méritée vers Triacastella.
À l'arrivée, l'ombre offerte par les chênes et châtaigniers  est fort appréciable.
Mais ce vieux châtaignier n'a pas encore débourré comme ses compères et ne fournira plus l'ombre qu'il a donné aux habitants de cette vieille maison.
Il ne nous reste plus que quelques kilomètres à parcourir.
De Triacastella à Sarria, nous avions deux options : Nous n'avons pas pris la plus facile. Jeanne étant bien en jambe.

Les rampailloux étaient nombreux mais agréables.
Ils nous amènent à une fontaine du Pèlerin malheureusement fermée.
Nous continuons donc notre chemin et Jeanne se paye même une Pèlerine mal en point.
Au loin, il nous semble apercevoir le clocher de la catédrale de Santiago (¿ Allucinations ou réalité ?)
Fatigué, le Pèlerin se couche n'importe oú.
Sarria est enfin en vue. Le nombre de Pèlerins devient impressionnant.

Parfois, l'ombre naissant des chênes nous protège de la chaleur.

Nous nous sommes donc installés dans l'auberge minicipale de Sarria, en plein centre-ville et demain nous espérons atteindre Portomarin: Ceci dit la Galice est magnifique !













Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Claude - dans Camino 2008
commenter cet article

commentaires

MikelBandjo 06/05/2008 22:18

Allez, bon courage, demain c'est en descente de 440m à 350 ! kool !

benoit 06/05/2008 21:14

Merci la technologie plus récente ! voilà un bel article avec plein de belles photos qui nous permettent de bien suivre votre périple. Merci et bon courage à vous trois (pendant que d'autres vont se coucher au bord de la rivière avec un grelot au bout de la canne à pêche...)

ARNAUD MC 06/05/2008 19:08

photos magnifiques -heureusement que le soleil a remplacé la neige et le froid : cest plus sympa - bisous a vous 3 maintenant -