Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Pas à pas vers Santiago de Compostela
  • Pas à pas vers Santiago de Compostela
  • : étape par étape nous nous rapprochons de Saint Jacques de Compostelle, à la découverte des paysages, des monuments, des pélerins et de la population.
  • Contact

Recherche

18 avril 2008 5 18 /04 /avril /2008 16:57

Qui veut voyager loin ménage sa monture. C'est vrai que l'étape d'hier a éte courte (16,700 kms seulement à 4,8 kms/h) entre Navarette et Nájera. Mais il fallait faire quelques lessives, et attendre qu'elles sèchent. Le vent qui nous avait surpris à l'arrivée de Nájera nous a facilité la tâche.

 

Départ matinal dans les rues de Navarette.



Passage devant les ruines d'une léproserie avant de descendre vers Nájera. Nous avons traversé les vignes de La Rioja. il nous faudra en déguster la production. Au loin les montagnes enneigées et le vent qui se lève ne réjouissent pas trop Jeanne la Pèlerine.

 



Le vent est tellement violent qu'il nous empêche de progresser normalement. Une halte s'impose devant ce "guardiavignas", une construction qui permettait aux viticulteurs de venir s'abriter et se reposer, mais aussi qui leur permettait de surveiller les vignes au moment de la "cosecha". Nous en rencontrerons d'autres. Près de celui-ci, sur le mont Poyo voisin, notre Roland national a vaincu le géant "Ferragut", avant de briser son épée Durandal oú vous savez.



C'est dans cette auberge "donative" de Nájera que nous serons accueillis par des Hospitaliers très chaleureux, qui ont compensé l'équipement un peu spartiate  mais fonctionnel de l'auberge. Arrivés parmi les premiers Pèlerins, nous avons pu nous doucher à l'eau chaude. À partir du 20ème, eau froide obligatoire !

Les 90 lits, occupés à 100% à partir du mois de juin et jusqu'en septembre n'étaient occupés qu'à 30%. Ça n'a pas empêché au concert de ronflements, de pêts et autres bruits de commencer à l'heure du coucher.



La petite cuisine nous a permis de préparer notre plat de pâtes, façon "Bourdax" qui a étonné bien des Pèlerins. Arrosé bien sûr de Tinto de la Rioja.


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean Claude - dans Camino 2008
commenter cet article

commentaires

martine, la pèlerine 25/04/2008 12:08

ce gîte luxueux n'existait pas lorsque je suis passée à Najera...faut-il le regretter ???

Jean Claude 27/04/2008 18:48


Luxueux, certes, mais pas proportionné à la quantité de Pèlerins.